/news/currentevents
Navigation

Corps calcinés: deux accusés remis en liberté

Bloc Justice
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Noémie Morin et Mauricio Peralta Severino, deux accusés des meurtres de Jean-Christophe Gilbert et de Steve Lamy, ont été remis en liberté mercredi matin au palais de justice de Trois-Rivières. Ils devront cependant respecter de sévères conditions.

Severino, 29 ans, est accusé de complicité après les faits pour le meurtre de Jean-Christophe Gilbert et d’outrage à un cadavre. Il devra loger chez son employeur à Laval et respecter un couvre-feu de 21 h à 6 h. Il a dû remettre son passeport et ne pourra quitter le pays, pas même pour visiter sa famille en République dominicaine. 

Noémie Morin, 24 ans, est notamment accusée du meurtre prémédité de Steve Lamy et devra suivre une thérapie fermée de six mois à la Maison Carignan de Trois-Rivières. Elle devra aussi respecter un couvre-feu. 

Il leur est interdit de communiquer avec une demi-douzaine de personnes, dont René Kègle et Francis Martel. 

Les corps de Steve Lamy et de Jean-Christophe Gilbert ont été retrouvés dans une voiture calcinée sur la route Bradley de Trois-Rivières en octobre dernier. Cette découverte est survenue quelques heures après le meurtre d’Ophélie Martin-Cyr dans un champ de Yamachiche. 

Noémie Morin et Mauricio Peralta Severinon reviendront en cour le 1er mai prochain.