/news/currentevents
Navigation

Enfant martyre: nouveau rebondissement à Granby

Coup d'oeil sur cet article

GRANBY – Deux mois après le décès de la fillette de Granby dans un possible cas de négligence parentale, cette triste affaire continue de faire couler beaucoup d’encre. 

Jeudi, la mère biologique de la petite martyre va se présenter au Tribunal de la jeunesse à Granby afin de réclamer la garde du petit frère de la victime, qui est âgé 5 ans et qui se trouve actuellement en famille d’accueil. 

Mais voilà qu'à quelques heures de ce débat en cour, un nouveau rebondissement est survenu mercredi. 

TVA Nouvelles a appris de sources sûres que la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) va s’opposer à ce que le petit garçon ait des contacts avec sa mère biologique. Cette dernière en avait perdu la garde très rapidement après la naissance. La DPJ recommande plutôt qu’il reste en famille d’accueil pour une certaine période de temps. 

D’autre part, et c’est peut-être l’élément le plus étonnant de l’affaire, la DPJ, toujours selon les informations de TVA Nouvelles, est en faveur que le petit garçon ait des contacts supervisés avec son père ainsi que sa belle-mère dans un objectif thérapeutique. 

Or, s’il y a autorisation de contacts à la demande de l’enfant, ça ne se ferait pas à court terme, selon nos sources. 

Rappelons que le père et la belle-mère sont toujours détenus à la suite du décès de la fillette de 7 ans le 30 avril dernier. D’ailleurs, le père a récemment échoué dans sa tentative d’être libéré dans l’attente de son procès. Il doit répondre à des accusations de séquestration, d’abandon d’enfant et d’avoir omis de fournir les choses nécessaires à l’existence de [sa fille] alors que celle-ci se trouvait dans le besoin. 

Quant à la belle-mère, son enquête sur sa remise en liberté aura lieu vendredi.