/sports/racing
Navigation

F1: cinq pilotes qui pourraient créer des surprises

F1: cinq pilotes qui pourraient créer des surprises
ATP/WENN.com

Coup d'oeil sur cet article

Encore cette année, le Grand Prix d’Australie permettra aux partisans, mais également aux écuries et aux pilotes, d’avoir une première idée des forces en présence en Formule 1, après un hiver de développement et plusieurs transferts de pilotes.

Il y a d'ailleurs eu une véritable valse chez les pilotes, Mercedes et Haas étant les deux seules équipes à ne pas apporter de changements à leur duo de conducteurs. Certains auront donc une chance de se faire valoir dans un nouvel environnement. En voici cinq qui pourraient surprendre: 

Charles Leclerc, Ferrari 

 

F1: cinq pilotes qui pourraient créer des surprises
AFP

 

Dérogeant à sa façon de faire habituelle, Ferrari a confié un de ses volants à un tout jeune homme. En effet, à 21 ans, le Monégasque Charles Leclerc est le plus jeune conducteur chez Ferrari depuis... Ricardo Rodriguez, en 1961. 

Auteur d’une saison impressionnante au volant d’une Alfa Romeo Sauber en 2018, Leclerc se mesurera maintenant au quadruple champion du monde Sebastian Vettel. 

Lors des essais hivernaux, Leclerc n’a tiré de l’arrière que par un centième de seconde sur le meilleur chrono de son nouveau coéquipier. Un sérieux avertissement pour l’Allemand, qui ne pourra probablement pas se concentrer sur Lewis Hamilton cette saison. 

Pierre Gasly, Red Bull 

 

F1: cinq pilotes qui pourraient créer des surprises
AFP

 

Choisi pour remplacer Daniel Ricciardo chez Red Bull, Pierre Gasly entamera seulement une deuxième saison en F1. 

Face à Max Verstappen, très rapide et voué à un avenir brillant, Gasly n’aura pas beaucoup de marge de manœuvre: en effet, la filière Red Bull compte sur plusieurs jeunes pilotes avec les dents longues, et la marque autrichienne n’est pas réputée pour sa patience. Il a toutefois réussi quelques coups d’éclat en 2018, dont une quatrième place à Bahreïn. À bord de sa Red Bull cette saison, il devra toutefois montrer qu’il fait partie de l’élite. Un défi qu’il semble prêt à relever. 

Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo 

 

F1: cinq pilotes qui pourraient créer des surprises
AFP

 

Limité à un rôle de pilote de développement et d’essais avec Ferrari, Haas et Alfa Romeo Sauber au cours des deux dernières années, en plus de remplacer au pied levé Pascal Wehrlein lors de deux courses en 2017, Antonio Giovinazzi sera titulaire d’un volant à temps plein pour une première fois. 

Il fera face à un coéquipier très expérimenté en Kimi Räikkönen, mais le premier Italien à prendre part à un Grand Prix depuis 2011 aura la chance de conduire une Alfa Romeo bien née et déjà rapide. Quelques bons résultats pourraient lui donner une place au soleil. 

Daniil Kvyat, Toro Rosso 

 

F1: cinq pilotes qui pourraient créer des surprises
AFP

 

La carrière de Daniil Kvyat en F1 est en montagnes russes. Passant de Toro Rosso à Red Bull avant d’être rétrogradé au sein de l’écurie-satellite, entre 2014 et 2017, il a finalement été écarté de la catégorie reine du sport automobile, notamment en raison de trop nombreux accidents. 

Le Russe a toutefois montré plus d’une fois qu’il pouvait être très rapide. S’il est en mesure de mieux doser ses attaques, surtout au départ, il pourrait enfin faire sa place pour de bon en F1. 

Lance Stroll, Racing Point 

 

F1: cinq pilotes qui pourraient créer des surprises
AFP

 

Continuellement critiqué en raison de la fortune de son père, l'un des propriétaires de l'écurie Racing Point, Lance Stroll a l'occasion de prouver son talent. 

Sous-estimé, Stroll a pourtant gagné partout où il est passé avant la F1: champion de F4 italienne en 2014, de la série Toyota Racing en 2015 et de F3 européenne en 2016. 

Cette année, il pilotera pour une écurie qui s’est battue pour le quatrième rang du championnat en 2016 et 2017. Il aura donc le matériel pour faire mentir ses pourfendeurs.