/sports/racing
Navigation

F1: début des festivités sous le soleil au centre-ville de Montréal

F1: début des festivités sous le soleil au centre-ville de Montréal
Photo Agence QMI, Steve Madden

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La rue Crescent était bondée jeudi alors que les festivités entourant la tenue du Grand Prix du Canada se sont mises en branle avec la compétition d'arrêt au puits des célébrités. Plusieurs personnalités publiques et des touristes étaient aux rendez-vous pour profiter de la première vraie journée chaude et ensoleillée de l’été. 

L'auteur-compositeur-interprète Karl Wolf, le chanteur Travis Cormier, l'ancien joueur de football Keith Carlos, les Olympiens Benoît Huot, Roseline Filion, Audrey Lacroix et Bruny Surin étaient notamment présents pour le lancement de la 20e édition du Festival du Grand Prix sur Crescent. 

 

F1: début des festivités sous le soleil au centre-ville de Montréal
Photo Agence QMI, Steve Madden

Le copromoteur du festival Jean-Paul Mouradian a expliqué que cet événement est un incontournable des amateurs de Formule 1. «On célèbre 20 ans de festivités sur la rue Crescent [...], on a plus d'une trentaine d'exposants sur la rue, en plus de différents partys privés et partenaires», a-t-il relaté. 

Bruny Surin affirme avoir accepté naturellement d'être le porte-parole de cette édition. «Ça fait au moins 25-30 ans que je regarde le Grand Prix. Je me sens privilégié d'être le porte-parole du festival sur la rue Crescent. J'invite les gens à venir, c'est festif et on a la bonne température.» 

 

Bruny Surin, Roseline Filion, Travis Cormier, Karl Wolf, Firas Zahabi, Mark Calderon, Benoit Huot, Audrey Lacroix, Keith Carlos, Steve Siozios, Jean-Philippe Boulanger, Kheng Ly, Brian Fogt
Photo Agence QMI, Steve Madden
Bruny Surin, Roseline Filion, Travis Cormier, Karl Wolf, Firas Zahabi, Mark Calderon, Benoit Huot, Audrey Lacroix, Keith Carlos, Steve Siozios, Jean-Philippe Boulanger, Kheng Ly, Brian Fogt

 

Pour le chanteur Karl Wolf, c'est un quatrième Grand Prix du Canada. «La météo est magnifique tout comme la musique. Mes parents vivent ici, donc ça me donne l'occasion de les voir un peu», a déclaré celui qui a terminé en deuxième position lors de la compétition d'arrêt au puits des célébrités pour une deuxième année consécutive. 

«Je devais être meilleur que ça», a dit le chanteur. 

 

Benoit Huot et Roseline Filion
Photo Agence QMI, Steve Madden
Benoit Huot et Roseline Filion

«Pour moi, la F1, c'est des moments en famille», a indiqué l'ex-champion olympique Benoît Huot. Ce dernier se remémore avoir accumulé tout son argent afin de s'acheter des billets pour le Grand Prix du Canada en 1994. 

«J'ai regardé le Grand Prix d'Imola (Italie) le 1er mai et j’ai vu le pilote Ayrton Senna mourir sur la piste», s’est-il remémoré. L'ancien médaillé paralympique n'a finalement jamais pu observer son héros décédé tragiquement. 

«C'est notre meilleur résultat! En 2018, on a terminé dernier», s’est félicité Benoît Huot après sa défaite en finale lors de la compétition d'arrêt au puits des célébrités. «Sauf que c'était serré, on demande un juge l'an prochain, sinon, on ne revient pas», a rigolé Benoît Huot. Sa coéquipière Roseline Filion et lui ont perdu par quelques millièmes de seconde aux dépens de la nageuse Audrey Lacroix et de l'entraîneur-chef du combattant Georges St-Pierre, Firas Zahabi. 

 

Keith Carlos, Karl Wolf, Audrey Lacroix, Fais Habadi et Travis Cormier
Photo Agence QMI, Steve Madden
Keith Carlos, Karl Wolf, Audrey Lacroix, Fais Habadi et Travis Cormier

 

Un achalandage en hausse 

Certaines personnes qui s’occupent d’un kiosque ont constaté une hausse d'achalandage lors des festivités sur la rue Crescent avec les années. 

C'est le cas de James Launderville, développeur des ventes pour YKM Performance Wheels en Ontario. Ce dernier a été présent de 2006 à 2014 avant de revenir pour cette 20e édition sur la rue Crescent. «Je constate que les gens arrivent beaucoup plus tôt que par le passé, avant, la grosse journée, c'était samedi», a-t-il mentionné. 

Audrey Lacroix et Firas Zahabi
Photo Agence QMI, Steve Madden
Audrey Lacroix et Firas Zahabi

Trois touristes argentins profitaient des kiosques sur la rue Crescent avant les compétitions du week-end. «C'est la première fois que l'on vient au Grand Prix du Canada», a dit Juan Sureau, qui est venu de l'Argentine avec deux de ses amis pour l'occasion. 

Les amateurs de bolides ont aussi l'opportunité de revoir la voiture de luxe FELINO, produite à Laval et bâtie par l'ex-coureur automobile Antoine Bessette.

Karl Wolf et Keith Carlos
Photo Agence QMI, Steve Madden
Karl Wolf et Keith Carlos