/24m/city
Navigation

La Ville de Mont-Royal bannira le chauffage au mazout et les Publisacs

La Ville de Mont-Royal bannira le chauffage au mazout et les Publisacs
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Mont-Royal a annoncé lundi qu’elle entend bannir le chauffage au mazout d’ici 2025 sur son territoire, afin de lutter contre les changements climatiques. 

Le maire de Mont-Royal, Philippe Roy, devait déposer lundi soir un règlement à la séance du conseil municipal. Le maire veut abolir non seulement le chauffage au mazout, mais aussi la distribution des Publisacs partout à Mont-Royal, pour faire face à «l’urgence climatique». 

«La lutte contre les changements climatiques fait partie de notre réalité à tous. Elle doit se répercuter dans tous les gestes que nous posons au quotidien. Comme administration publique, il est de notre devoir d’agir avec notre population pour faire mieux, et toujours davantage, afin d’amoindrir les changements climatiques et de favoriser le développement durable», a affirmé M. Roy par communiqué, lundi. 

Pour y parvenir, la municipalité située au cœur de l’île de Montréal veut donner l’exemple avec son futur complexe sportif, qui devrait avoir un toit vert de 2415 mètres carrés et utiliser la géothermie. Mont-Royal remplacera aussi les abreuvoirs dans les édifices municipaux pour permettre le remplissage des bouteilles d’eau. 

La Ville de Montréal avait déjà annoncé lundi dernier qu’elle entend interdire le chauffage au mazout à partir de 2030.