/sports/hockey/canadien
Navigation

Le 4e trio du Canadien change de visage

Après Dale Weise, Marc Bergevin fait l’acquisition de Nate Thompson

Nate Thompson
Photo AFP Nate Thompson

Coup d'oeil sur cet article

Depuis le début de la campagne, on se demandait quel était le vrai visage du quatrième trio du Canadien. Selon les effectifs choisis par Claude Julien en fonction de l’adversaire, il pouvait être parfois un peu plus physique, parfois un peu plus rapide. À la lumière des récentes acquisitions, la première définition est désormais la bonne.

Deux jours après avoir rapatrié Dale Weise dans le giron de l’équipe, Marc Bergevin s’est tourné vers un autre joueur de soutien en faisant l’acquisition de Nate Thompson, lundi.

Joueur de centre gaucher, l’Américain a disputé 672 matchs dans la LNH, dont 53 cette saison chez les Kings de Los Angeles.

En plus de Thompson, qui deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet, le Canadien a mis la main sur un choix de cinquième tour en 2019 (acquis des Coyotes). En retour, il a cédé le choix de quatrième tour en 2019 qu’il avait acquis des Flames (contre son choix de 4e tour en 2018).

Cette saison, Thompson a récolté six points, dont quatre buts. Il affiche un taux d’efficacité de 53,1 % dans le cercle des mises en jeu. Ce qui le place tout juste derrière Phillip Danault (53,4 %). Cependant, le Québécois s’est livré à 617 duels de plus.

Son expérience en séries éliminatoires a sans doute séduit le directeur général du Canadien. Trois fois, l’équipe pour laquelle l’attaquant de 34 ans évoluait a atteint la finale d’association. Lors de deux d’entre elles, l’aventure a pris fin au terme d’un septième match.

Weise rappelé

Le Tricolore a annoncé cette transaction tout juste après avoir confirmé le rappel de Weise à Montréal.

« Quand des gens croient en toi et t’offrent une occasion, c’est parfois tout ce dont tu as besoin. Je suis simplement excité d’être de retour là où j’ai eu du succès auparavant », a lancé Weise, au terme de son seul entraînement avec le Rocket de Laval.

Il faut dire que son association avec les Flyers battait de l’aile depuis un bout de temps. L’an dernier, Dave Hackstol l’avait envoyé sur la passerelle à 36 occasions. Placé au ballottage à deux reprises cette saison, il a fini par être rétrogradé chez les Phantoms de Leigh Valley.

« C’est une belle occasion pour lui de prouver ce qu’il sait faire. Il arrivera sans doute dans le même état d’esprit que la première fois avec la volonté d’avoir un impact. Il y a un rôle pour le type de joueur qu’il est au sein de notre formation », a déclaré Brendan Gallagher.

D’ailleurs, même si Weise est parti de Montréal il n’y a que trois ans, il ne retrouvera que quatre de ses anciens coéquipiers : Gallagher, Carey Price, Jeff Petry et Paul Byron.

Hudon, Peca et Chaput

Les additions de Weise et de Thompson signifient qu’il y a maintenant un attaquant de trop au sein de la formation des 23 joueurs du Tricolore.

Puisque Nicolas Deslauriers semble s’inscrire plus dans la tangente que souhaitent donner Julien et Bergevin à leur quatrième unité, Charles Hudon, Matthew Peca ou Michael Chaput pourraient devoir faire leurs valises dans les prochains jours, voire les prochaines heures.

Que ce soit en partance pour Laval ou pour une autre ville de la LNH.

À ce propos, Kenny Agostino a fait les siennes pour le New Jersey. Placé au ballottage dimanche, il a été réclamé par les Devils.