/world/middleeast
Navigation

L’Iran dément avoir reçu un message de Trump

Drapeau Iran
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

L’Iran a démenti vendredi une information selon laquelle le président américain Donald Trump lui aurait fait passer dans la nuit, via Oman, un message l’avertissant d’une attaque américaine imminente.  

« L’Amérique n’a envoyé aucun message par l’intermédiaire d’Oman pour l’Iran », a déclaré Keyvan Khosravi, porte-parole du Conseil suprême de la sécurité nationale, cité par la télévision d’État, « il n’y a rien de vrai là-dedans ».  

Selon la télévision d’État, M. Khosravi réagissait à une information donnée par deux médias étrangers selon lesquels le président américain aurait averti par l’entremise du sultanat d’Oman qu’il s’apprêtait à lancer une attaque contre l’Iran, sauf si la République islamique acceptait de négocier.  

La tension est encore montée d’un cran entre Téhéran et Washington après que l’Iran a abattu jeudi un drone de la Marine américaine.  

La République islamique affirme que l’appareil avait violé l’espace aérien iranien, ce que dément l’armée américaine.  

Selon le New York Times, M. Trump avait initialement approuvé des frappes de représailles contre des cibles iraniennes avant de faire machine arrière dans la nuit de jeudi à vendredi.  

Oman, qui entretient de bonnes relations tant avec Téhéran qu’avec Washington, a déjà assuré par le passé des missions de bons offices entre les deux capitales ennemies.