/news/currentevents
Navigation

Malgré 86 pages d’antécédents judiciaires, un Saguenéen se retrouve encore devant les tribunaux

Coup d'oeil sur cet article

Un Saguenéen est encore devant les tribunaux pour sept dossiers reliés à des vols qu’il a commis récemment et l’année dernière.

Dans les 35 dernières années, Guy Lapointe, qui habite à Chicoutimi, a commis des centaines de vols. On estime à 86 pages la liste de ses antécédents judiciaires. 

En raison de son passé criminel, M. Lapointe est sous conditions. Il peut seulement se rendre dans les commerces pour faire son épicerie et se procurer des médicaments une fois par semaine. 

Son avocat, Charles Cantin, était en entrevue dans l’émission de Mario Dumont, vendredi, à QUB radio. 

 

Charles Cantin
Photo d'archives, ROGER GAGNON
Charles Cantin

 

Me Cantin ne cache pas que les juges reconnaissent son client. 

«Il y a une forme d’impatience qu’on a déjà constatée», a-t-il affirmé. 

Malgré tout M. Cantin a tenu à spécifier que M. Lapointe est, à son avis, sur une pente « descendante dans sa criminalité » et qu’il a des problèmes de « pharmacodépendance ». 

Sur une note plus légère, Mario Dumont a demandé à M. Cantin s’il cachait ses bibelots lorsque son client lui rendait visite dans son bureau. 

Il a répondu, en riant, qu’il lui faisait confiance. 

ÉCOUTEZ Charles Cantin à QUB radio :