/qubradio
Navigation

Marguerite Blais est «allergique» aux mauvais traitements faits aux ainés

Marguerite Blais est «allergique» aux mauvais traitements faits aux ainés
Simon Clark/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

«Je ne suis pas capable. Je suis allergique aux mauvais traitements faits aux ainés», a lancé Marguerite Blais en entrevue à Trudeau le midi sur QUB radio.  

La ministre responsable des Ainés et des Proches aidants s’est montrée excessivement préoccupée, précisant que chacun des occupants des CHSLD devrait, selon elle, avoir une chambre privée lumineuse où il fait bon vivre.  

Mme Blais réagissait aux évènements dénoncés cette semaine dans le Journal. La résidence L’Éden de Laval a fait l’objet de nouvelles dénonciations alors que les enfants d’une dame de 91 ans se sont inquiétés de voir leur mère pleurer constamment.  

«Il y a trois sortes de CHSLD: Les CHSLD publics, les CHSLD privés conventionnés et les CHSLD privés», a expliqué la ministre, rappelant que L’Éden est un établissement privé.  

Elle déplore le fait que les préposés aux bénéficiaires de ces résidences soient moins payés que ceux qui travaillent dans le réseau public. «Ce n’est pas normal, non, que les préposés gagnent moins d’argent que les employés de la SAQ, a-t-elle répondu à l’animateur Jonathan Trudeau. Il faut prendre soin de ceux qui prennent soin», a-t-elle ajouté en précisant que les «autres tâches connexes» s’avèrent souvent épuisantes pour les préposés aux bénéficiaires.  

CHSLD ou hôpital?  

Une visite surprise dans un CHSLD le soir du Jour de l’An l’a d’ailleurs mise en colère, alors qu’elle a constaté que l’établissement ressemblait grandement à un hôpital.  

«Il ne faut pas que ce soit des milieux de fin de vie. Il faut que ce soit des milieux de vie, qui t’émerveillent encore», a-t-elle clamé.   

Le concept de maison des ainés promis par la CAQ «s’en vient», selon Marguerite Blais et celles-ci devraient être belles et accueillantes.   

De véritables sanctions visant les responsables des résidences ne sont pas à exclure, selon la ministre. «Pensez-vous que je vais endurer de la maltraitance? C’est inadmissible!», a-t-elle lancé à l’animateur.  

ÉCOUTEZ l'entrevue de Marguerite Blais à Trudeau le midi:  

  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions