/sports/hockey
Navigation

Mondial de hockey féminin: l’IIHF s’explique

Mondial de hockey féminin: l’IIHF s’explique
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a expliqué lundi sa décision de refuser un but de la Finlande en prolongation, qui a coûté dimanche la médaille d’or au pays hôte en finale du Championnat du monde de hockey féminin disputé à Espoo contre les États-Unis.

Avec un pointage égal de 1 à 1, Petra Nieminen a fait secouer les cordages pendant la période supplémentaire. Sur la même séquence, juste avant le but, une joueuse finlandaise est entrée en contact avec la gardienne américaine Alex Rigsby. 

«Le but en prolongation de la Finlande contre les États-Unis a été refusé par le juge vidéo à cause du contact non accidentel sur la gardienne, qui a été victime d’obstruction», a indiqué l’IIHF dans un communiqué. 

Sur la séquence, l’arbitre sur la glace avait donné une pénalité pour avoir fait trébucher à Rigsby. Le juge vidéo n’a pas le pouvoir d’annuler ce genre d’infraction, a dit l’IIHF. 

Les Finlandaises participaient à la finale du Mondial pour la première fois de leur histoire. 

Les Américaines, qui l’ont emporté 2 à 1 en tirs de barrage, ont décroché un cinquième titre mondial de suite.