/24m/city
Navigation

Montréal est préoccupée par les Publisacs

Montréal est préoccupée par les Publisacs
PHOTO SARAH DAOUST-BRAUN

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – L’administration de Valérie Plante se dit préoccupée par la distribution des sacs de circulaires Publisac et a l’intention d’étudier ses impacts, notamment quant aux conséquences sur l’environnement. 

«Pour nous c’est question pertinente autant d’un point de vue environnemental que social. On va s’y pencher assurément», a indiqué le président du comité exécutif Benoit Dorais au conseil municipal. 

Ce dernier réagissait au rapport minoritaire déposé mardi par la Commission sur les finances, qui a étudié le budget, recommandant d’«évaluer les coûts environnementaux et financiers de la distribution à grande échelle des Publisacs». 

«Je parle de la réduction à la source, le recyclage, la réutilisation, les questions de développement durable et les questions environnementales», a souligné M. Dorais, précisant qu’un citoyen avait lancé une pétition qui demande de revoir la distribution des Publisacs. 

Benoit Dorais a souligné son administration allait se pencher sur cet enjeu en ayant aussi en tête la question des journaux locaux, qui donnent régulièrement des nouvelles sur la politique municipale, et qui sont souvent distribués par Publisacs.