/sacchips/zoneassnat
Navigation

Nathalie Roy laisse entendre que l’internet date du temps de la Confédération canadienne et ça fait réagir

Nathalie Roy laisse entendre que l’internet date du temps de la Confédération canadienne et ça fait réagir

Coup d'oeil sur cet article

En période de questions mercredi, la ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy y est allée d’une déclaration qui en a fait sourire plus d’un à propos des origines lointaines de l’internet et des compétences fédérales canadiennes d'antan.  

Répondant à Catherine Dorion au sujet de Netflix, la ministre a déclaré: «Tout ce qui est internet est de compétence fédérale. Je ne l’ai pas inventé, c’était la Loi constitutionnelle de 1867, ce sont les Pères de la Confédération qui ont pensé à ça.»     

Une fois la déclaration de la ministre complétée, on peut rapidement entendre les murmures des membres de l’opposition à l’Assemblée nationale, qui se font d’ailleurs rappeler à l’ordre par le Président.     

 Nous ne sommes pas les plus grands spécialistes de l’histoire du pays, mais nous croyons qu’il est possible d’affirmer sans nous tromper que les Pères de la Confédération canadienne n’ont pas connu internet ni prévu son arrivée d’ailleurs.     

Rappelons que le «world wide web» a été créé par Tim Berners-Lee en 1990, plus de 100 ans après la fondation du «plus meilleur pays du monde.»     

Charles Tupper, le dernier Père de la Confédération et ancien premier ministre du Canada est décédé en 1915, soit 75 ans avant.     

Nathalie Roy laisse entendre que l’internet date du temps de la Confédération canadienne et ça fait réagir
Wikimedia Commons

D’ailleurs, si vous cherchez Charles Tupper, le dernier Père de la Confédération à nous avoir quittés en 1915, sur Facebook, vous ne le trouverez pas. Il n’a malheureusement jamais eu le temps de se créer un profil.     

La déclaration de Mme Roy a également fait réagir l’internet actuel, aujourd’hui, présentement, en 2019, à l'époque contemporaine: