/news/transports
Navigation

Nouveau pont Champlain: le ministre fédéral des Infrastructures content de l'avancement des travaux

Nouveau pont Champlain: le ministre fédéral des Infrastructures content de l'avancement des travaux
PHOTO AGENCE QMI, KARIANE BOURASSA

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre fédéral des Infrastructures s'est félicité ce matin de l'avancement des travaux du nouveau pont Champlain, même si la structure qui devait initialement ouvrir à la circulation au plus tard le 21 décembre ne sera pas prête avant plusieurs mois.

À défaut de voir les autos rouler sur le pont, comme le gouvernement fédéral le promettait jusqu'à cet automne, une passerelle en bois permet depuis deux semaines aux travailleurs de circuler d'un bord à l'autre du pont. 

Malgré cela, le ministre François-Philippe Champagne a tenu à marquer le coup devant les médias, en compagnie d'une quarantaine de travailleurs. 

François-Philippe Champagne
Photo d'archives, Sébastien St-Jean
François-Philippe Champagne

 

«Je veux que les gens voient qu'on peut traverser le pont», a-t-il indiqué lors d'un point de presse qui s'est déroulé sur le tablier du nouveau pont. 

Selon M. Champagne, l'écart entre la partie du pont venant de la Rive-Sud et la partie venant de Montréal est normal et était prévu dans les plans. 

«Joindre les deux bords est une opération complexe pour un ouvrage de cette taille. Mais on peut affirmer que l'ouvrage est essentiellement terminé puisqu'il ne reste que 60 cm d'écart», a-t-il affirmé. 

Le Journal a demandé à un travailleur de mesurer l'espace entre les deux structures. Résultats: 71 cm. 

Selon le directeur de la coordination du projet, Daniel Genest, cette différence s'explique. 

«L'écart est de 60 cm à la verticale et à peu près autant à l'horizontale», a soutenu l'ingénieur. 

Selon M. Genest, la connexion entre les deux parties du pont devrait être achevée avant la fin février, tout comme l'ajout des huit derniers haubans. 

Il ne restera alors qu'à s'attaquer à la surface sur laquelle les véhicules rouleront. 

Le ministre Champagne a réaffirmé que le pont serait ouvert à la circulation avant le 30 juin prochain. 

Il a aussi martelé que le retard de livraison du pont aura des conséquences, sans pouvoir dire à combien d'éventuelles amendes s'élèveraient. Des négociations sont en cours entre le gouvernement fédéral et le consortium Signature sur le Saint-Laurent, responsable des travaux. 

Le ministre a également confirmé que le nouveau pont s'appellerait Samuel-De Champlain. 

«Ça permet de démarquer la nouvelle structure de l'ancienne et de mieux rendre hommage au grand bâtisseur qui a fondé la ville de Québec», a dit le ministre.