/news/routesenderoute
Navigation

On a testé l’état des routes à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Des «chocs très forts» menant à une «destruction explicite», c’est ce que la majorité des automobilistes peuvent ressentir quand ils sillonnent les rues de Montréal. À l’aide d’un sismographe, Le Journal a testé plusieurs routes montréalaises pour mesurer ce que les conducteurs subissent au quotidien.   

Pour faire ce test, nous avons eu recours à une application accessible sur un téléphone intelligent qui permet de capter les vibrations absorbées par un véhicule. Du boulevard Saint-Joseph à la rue Hochelaga, nous avons donc mesuré les secousses occasionnées par les nids-de-poule, les fissures et les bosses qui parsèment la voie publique.   

Voyez le résultat de notre expérience dans la vidéo ci-haut