/news/routesenderoute
Navigation

On a testé l’état des routes à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Des «chocs très forts» menant à une «destruction explicite», c’est ce que la majorité des automobilistes peuvent ressentir quand ils sillonnent les rues de Montréal. À l’aide d’un sismographe, Le Journal a testé plusieurs routes montréalaises pour mesurer ce que les conducteurs subissent au quotidien.   

Pour faire ce test, nous avons eu recours à une application accessible sur un téléphone intelligent qui permet de capter les vibrations absorbées par un véhicule. Du boulevard Saint-Joseph à la rue Hochelaga, nous avons donc mesuré les secousses occasionnées par les nids-de-poule, les fissures et les bosses qui parsèment la voie publique.   

Voyez le résultat de notre expérience dans la vidéo ci-haut  

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.