/news/politics
Navigation

Ottawa veut des produits menstruels gratuits en milieu de travail

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le gouvernement fédéral entend rendre les produits menstruels gratuits dans les milieux de travail sous sa juridiction.

En tout, 482 800 femmes pourraient bénéficier de cette mesure. Les employées de la fonction publique pourraient en profiter, mais aussi toutes les travailleuses dont l’employeur est visé par le Code canadien du travail. Cela inclut par exemple les employées des banques, d'entreprises de télécommunications et du transport aérien. 

«Tenir une conversation ouverte et honnête à propos des menstruations, et offrir aux femmes et aux employés les produits dont ils ont besoin fait partie de notre plan visant à assurer l’égalité des sexes et à favoriser des milieux de travail sains et sécuritaires», a déclaré la ministre de l’Emploi, Patty Hajdu, par voie de communiqué. 

Ottawa publiera sa proposition samedi pour rendre les serviettes hygiéniques et les tampons gratuits dans les milieux de travail dans la Gazette du Canada, afin de recueillir les commentaires sur le sujet pendant 60 jours. Ensuite, la mesure pourrait mettre de 18 à 24 mois pour entrer en vigueur si Ottawa continue de vouloir aller de l'avant. 

Concrètement, on souhaite ajouter les produits menstruels à la liste de fournitures que les employeurs régis par le Code canadien du travail doivent fournir, comme du papier hygiénique et du savon. 

Notons qu’aucune taxe de vente ne s’applique sur les produits menstruels au Québec.