/news/society
Navigation

Pascal-Hugo Cantin d’OD n’encouragera jamais les débordements violents de végétaliens extrémistes

Pascal-Hugo Cantin d’OD n’encouragera jamais les débordements violents de végétaliens extrémistes
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il est lui-même végétalien, Pascal-Hugo Cantin, connu pour son passage à «Occupation double Bali», n’encouragera jamais les débordements violents de gens qui partagent son idéologie.

M. Cantin était de passage mercredi à l’émission Le retour de l’été, émission animée par Rose-Aimée Automne T. Morin à QUB radio.

  • ÉCOUTEZ l'entrevue complète de Pascal-Hugo Cantin :

 

Lors de la discussion, l’animatrice et l’ex-participant d’«OD» ont imaginé la situation suivante: une personne se faisant insulter et bousculer par d’autres gens parce qu’elle porte un manteau de marque Canada Goose fabriqué avec de la fourrure et des plumes.

Cantin avoue que cela pourrait mener ladite personne à avoir une réflexion sur sa propre consommation animale, mais ce n’est pas la façon de faire qu’il préconise.

«Des débordements comme ça, j’imagine que dans tous les mouvements sociétaires il y en a eu. Je ne vais jamais dire: "faites ça"! Si je portais un geste comme celui-là, ce serait encore plus hypocrite de ma part considérant qu’il y a deux ans, je consommais encore de la viande», a-t-il affirmé.

Son approche, d’après lui, laisse plus de temps aux gens pour faire la transition vers le véganisme. À son avis, c’est un cheminement personnel qui devient de plus en plus populaire.

«Pour moi, il y a une grande transition qui s’en vient. Elle est déjà en train de s’opérer», a-t-il ajouté.

Selon M. Cantin, le fait de bien traiter les animaux n’est pas une raison satisfaisante pour justifier de manger de la viande.

«Peu importe de quelle façon tu le retournes, au final, il y a malgré tout un couteau dans une gorge et un animal qui meurt. On n’accepterait jamais de faire subir ça à des chiens ou des chats», a-t-il indiqué.