/24m/transports
Navigation

Pour le respect des places réservées aux personnes handicapées

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – En cette Semaine québécoise des personnes handicapées, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) serre la vis aux automobilistes délinquants qui utilisent les places de stationnement réservées aux détenteurs de vignette.  

Une opération policière se tiendra simultanément sur le territoire de 15 postes de quartier de l'île de Montréal. La journée de sensibilisation, organisée en collaboration avec l’organisme Moelle épinière et motricité Québec (MÉMO-QC), portera sur le respect de la signalisation, principalement dans les stationnements des centres commerciaux et des restaurants.  

«Le nombre de constats émis chaque année est constant, mais on est conscient que ce n’est que la pointe de l’iceberg, on parle d’environ 7000 constats qui sont émis chaque année au SPVM et on sait que le nombre réel d’infractions est de beaucoup supérieur», a dit le commandant de la section intervention du nord et de l’est du SPVM, Steve Girard.  

MÉMO-Qc doit aussi mener des patrouilles citoyennes, aller à la rencontre des contrevenants et sensibiliser les automobilistes à l’importance du respect de ces places réservées.  

Les vignettes de stationnement appartiennent aux personnes handicapées et ne sont pas associées au véhicule qui la transporte. Elles sont décernées aux personnes handicapées qui en font la demande auprès de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).  

Se garer dans un espace réservé coûte 312 $ aux contrevenants, incluant les frais.