/qubradio
Navigation

«Sois confiant, Régis, tout va bien aller», affirme Norman MacMillan, un survivant du cancer de la prostate

«Sois confiant, Régis, tout va bien aller», affirme Norman MacMillan, un survivant du cancer de la prostate
PHOTO D'ARCHIVES JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Coup d'oeil sur cet article

«Sois confiant, Régis, tout va bien aller», a dit aujourd'hui l'ancien député libéral de Papineau, Norman MacMillan, qui a déjà souffert, lui aussi, d'un cancer de la prostate.

En entrevue aujourd'hui à l'émission Trudeau le midi sur QUB radio, M. MacMillan a offert ces mots d'encouragement au maire de Québec, Régis Labeaume, qui a annoncé mercredi être atteint de cette forme de cancer. 


Norman MacMillan avait reçu un diagnostic de cancer il y a plus de 10 ans, alors qu'il était whip de son parti. 


«Ça fait plus de 10 ans et je me sens en pleine forme», a dit l'ancien politicien aujourd'hui âgé de 71 ans. 


M. MacMillan raconte qu'il avait choisi de subir ses traitements de curiethérapie à Québec pour pouvoir continuer à travailler. 


«J'ai arrêté de travailler seulement pendant deux jours pour subir mes traitements de radiothérapie», a-t-il relaté. 


«Évidemment, cela dépend du stade du cancer de Régis, moi j'étais au stade 2 ou 3.» 


Il a affirmé que tout au long de son traitement, il n'avait jamais douté de sa guérison. 


«Cinquante pour cent de la bataille pour vaincre le cancer de la prostate vient de soi», a-t-il dit.      

ÉCOUTEZ l'entrevue de Norman MacMillan à QUB radio:       

  

  

 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions