/news/transports
Navigation

Un homme paraplégique veut être camionneur, mais il se fait couper l’aide sociale

Un homme paraplégique veut être camionneur, mais il se fait couper l’aide sociale

Coup d'oeil sur cet article

Un jeune homme de Salaberry-de-Valleyfield est en voie de devenir le premier camionneur paraplégique du Québec, mais d’ici là, il risque de se retrouver sans le moindre sou.

En attendant qu’un camion soit modifié afin qu’il puisse compléter son cours de camionnage et éventuellement travailler dans ce domaine, Simon Desmeules est contraint de vivre de l’aide sociale.

 ÉCOUTEZ l’entrevue complète avec Simon Desmeules : 

«Personne ne veut m’engager pour un emploi étudiant puisque ça demanderait aux employeurs d’adapter le milieu de travail pour moi, qui ne serait là que temporairement de toute façon. L’aide sociale me donne 1000 $ par mois, ce qui est en dessous du seuil de pauvreté, mais ça faisait au moins un revenu», a-t-il expliqué à l’émission «Les Effrontées» sur QUB radio.

Or, comme il habite avec sa conjointe depuis plus d’un an, l’aide sociale l’a informé dernièrement qu’il perdra son chèque en juillet. On lui a expliqué qu’il sera dès lors considéré comme «à la charge» de sa copine, qui gagne un revenu.

«Je vais vivre ce que les femmes vivaient dans les années 50. Je vais devoir continuellement lui demander de l’argent. Je ne pourrai pas sortir de chez nous», a dénoncé Simon Desmeules, qui a déjà vécu beaucoup d’embûches dans sa vie depuis l’accident de VTT qui lui a fait perdre l’usage de ses jambes.

Lorsqu’il obtiendra son diplôme cet automne, les choses iront sans doute mieux, mais entre temps, il n’aura aucun revenu.

Le jeune homme a demandé à l’aide sociale un délai de quelques mois afin de pouvoir survivre durant cette période, mais en vain.

« J’étais un cas parmi des milliers d’autres pour les fonctionnaires. Sans aide sociale, je vais devoir payer tout le matériel qui sert à ma vie pratique, comme des cathéters pour aller aux toilettes. En tout, ça va me coûter 1000 $», a-t-il illustré.