/news/politics
Navigation

Un juge québécois à la Cour suprême prend sa retraite

Un juge québécois à la Cour suprême prend sa retraite
PHOTO TIRÉE DU SITE DE LA COUR D'APPEL DU QUÉBEC

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le juge québécois, Clément Gascon, quittera son poste à la Cour suprême du Canada le 15 septembre prochain, un peu plus de 5 ans après son entrée en poste, pour pouvoir prendre sa retraite.  

Nommé juge à la Cour suprême sous le gouvernement de Stephen Harper en juin 2014, Me Gascon avait auparavant été juge à la Cour supérieure du Québec et à la Cour d’appel du Québec. Auparavant, comme avocat, il s’était spécialisé dans les litiges civils et commerciaux.   

Lors de sa nomination à la Cour suprême, Clément Gascon avait succédé au juge Morris Fish.   

«Le juge Gascon a apporté une contribution remarquable tant au pays en général qu’à la jurisprudence canadienne au cours de sa carrière au sein de la magistrature», a commenté le juge en chef de la Cour suprême du Canada, le Québécois, Richard Wagner.   

De son côté, le premier ministre Justin Trudeau a souhaité sur Twitter une «bonne retraite» au juge Gascon, tout en le remerciant pour ses années de service.   

«L’ancienne première ministre Kim Campbell sera une fois de plus à la tête du comité consultatif qui va sélectionner un nouveau candidat ou une nouvelle candidate dans le cadre d’un processus non partisan, transparent et fondé sur le mérite», a précisé M. Trudeau.